Cuisine étudiant : bien aménager pour mieux cuisiner

Cuisine studio Ikea

© Ikea

Convivialité et praticité : deux maître-mots pour aménager sa cuisine étudiante

Une cuisine d’étudiant se résume souvent à peu de choses. Une surface réduite, peu de matériel et des recettes qui doivent s’adapter à un budget serré. Dans plupart des appartements d’étudiants, il n’existe même pas de cuisine à proprement parler mais plutôt une kitchenette, voire un  « angle cuisine » dans la pièce principale.

De nombreuses fonctions dans une petite surface

Le coin cuisine, même s’il n’est que rarement utilisé et plus souvent destiné à des préparations sommaires, doit pourtant condenser de nombreuses fonctions. On doit pouvoir y stocker ses ingrédients de base, y cuisiner mais aussi y faire la vaisselle ou dissimuler sa poubelle… Heureusement, l’équipement en électroménager est généralement limité et génère un encombrement mineur : un petit frigo, un four micro-onde et quelques plaques de cuisson suffisent la plupart du temps à la survivance de l’étudiant !

Attention à ne pas négliger l’évier qui doit être pratique, facilement accessible et disposer d’un égouttoir pour ne pas risquer des accumulations de vaisselle et une confusion peu hygiéniques entre le propre et le sale. De même veillez autant que possible à ce que le frigo soit bien accessible pour faciliter son entretien.

Comment aménager son comptoir de cuisine ?

Le comptoir de la kitchenette sert ainsi souvent à la fois de plan de travail et de table de cuisine, fait office de bar pour recevoir des amis et manger de façon informelle. L’idéal, c’est donc qu’il abrite un rangement intérieur pour les casseroles et le matériel pour ne pas encombrer le dessus et accueille quelques indispensables (café, pâtes, céréales, huile, épices…) qui restent ainsi à portée de main.

Plus l’espace est petit, plus il va vous falloir l’exploiter en hauteur. N’hésitez pas à accrocher vos casseroles et accessoires à une barre murale ou une suspension, multipliez les étagères et placards et utilisez les zones à la fonction vague comme le dessous d’évier, une tablette de fenêtre… Si vous aimez cuisiner, équipez-vous de préférence d’instruments multifonction, comme un blender qui fasse aussi hachoir, une casserole avec passoire intégrée ou des éléments empilables qui vous feront gagner de la place.

Créer un comptoir dans une mini cuisine

Kitchenette Ikea

© Ikea

Si votre cuisine étudiant ne comporte pas de comptoir ou d’îlot de cuisine, qui vous empêche d’en créer un ? Il existe des solutions même pour les petits budgets, le plus simple étant de créer un meuble qui servira à la fois à diviser l’espace, à augmenter la surface de rangement et à préparer le repas.

Vous pouvez même récupérer un meuble existant, dans la rue, chez Emmaüs ou sur une brocante, et si besoin le modifier. Optez pour une desserte, une étagère basse ou encore une tablette assez haute qui peut se transformer en comptoir et abriter un peu de matériel suspendu. Certaines grandes enseignes comme Ikea, un classique pour les étudiants au petit budget, proposent également des modèles de dessertes compactes qui peuvent compléter ou aménager une cuisine à peu de frais.

La cuisine pour étudiant ou comment cuisiner sans se ruiner

Et qui plus est souvent sans four et très peu d’ustensiles. Heureusement, il existe des solutions. De nombreux sites proposent des recettes faciles et rapides nécessitant un minimum de moyens, spécialement dédiées aux étudiants. Parmi eux, Cuisine-Etudiant.fr est basé sur le concept du partage et de la publication de recettes pouvant être réalisées aisément, même dans des conditions extrêmes. Entrée, plat, dessert et cocktail sont les quatre sections proposées par le site, vous permettant de composer votre menu certifié 100% étudiant.